mardi 18 décembre 2007

Gâteaux-mignardises au chocolat des Pères trappistes



Encore dans les péchés mignons! Péché de gourmandise s'il en est un, que j'ai tout simplement adapté à ma région, c'est-à-dire que je réalise avec nul autre chocolat que des rosettes de chocolat des Pères trappistes, produit et commercialisé à Dolbeau-Mistassini. Ma mère étant originaire de cette municipalité du Lac-Saint-Jean, nous avons toujours apprécié ce chocolat, tout comme certains produits régionaux : le fromage cheddar fort Perron (qui en fabriquait du fort et ce, bien avant que naissent et éclosent toutes les récentes fromageries locales), les bleuets, les gourganes, le lièvre et, la tourtière bien entendu.

J'aime particulièrement cette recette parce qu'elle en fait peu, 2 douzaines et c'est parfait ainsi. Les petites quantités et la variété me plaisent. La nouveauté aussi. Ne dit-on pas : «Dans les petits pots les meilleurs onguents»? Notez que sur la deuxième photo du haut, les gâteaux mignardises sont presque de grandeur nature.
Simple comme tout à faire, vous en redemanderez. J'ai trouvé les rosettes de chocolat des Pères trappistes en sac dans un supermarché. Pour le péché, je soupçonne que les Pères trappistes puissent m'absoudre ou me confesser, du moins me pardonner! Qu'en pensez-vous? Allez vous prier un peu avec moi?

1/3 tasse ou 75 ml de cassonade tassée
1/4 tasse ou 60 ml de beurre
3 oz ou 90 g de chocolat mi-sucré, au lait des Pères trappistes sinon, un autre chocolat de qualité
1/2 c. à thé ou 2 ml de vanille
1 oeuf, légèrement battu
1/3 tasse ou 75 ml farine tout usage
24 rosettes de chocolat au lait des Pères trappistes sinon, un autre chocolat de qualité

Dans une casserole au-dessus d'un bain-mari dont l'eau n'est pas frémissante, chauffer la cassonade avec le beurre et le chocolat à feu doux, en remuant, jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. Retirer du feu et laisser refroidir pendant 1 minute. Incorporer la vanille et l'oeuf en battant; incorporer délicatement la farine en pliant. Avec une petite cuillère à parisienne, répartir la préparation dans 24 petits moules miniatures en papier. Cuire au four à 350 F ou 180 C pendant 10 à 12 minutes. Retirer du four et déposer les gâteaux sur des grilles. Décorer immédiatement chaque gâteau miniature d'une rosette de chocolat, en l'enfonçant légèrement sur le dessus du gâteau. Laisser refroidir. Donne 24 gâteaux-mignardises.


Avec cette recette, je participe au concours du
Festival international des recettes au chocolat
de Obidos au Portugal



6 commentaires:

Miss Lola a dit…

Magnifique ces mignardises et ta thématique est proche de la mienne. Quand les grands esprits se rencontrent ou est-ce la gourmandise!! Bravo cette recette est magnifique!

nini a dit…

miam...quel merveille!
la photo est très belle , et j'immagine les chocolats...miam,miam!

fofil (http://fofilcuisine.canalblog.com ) a dit…

superbe!!!tres tentant!!

Jasmine a dit…

Comme c'est joli! J'adorerais t'en voler un...

J'ai hâte à l'échange de biscuits!!! J'espère que tu avais bien reçu mes infos, j'ai eu des problèmes récemment avec mon courriel...

Tarzile a dit…

C'est très beau et en même temps, on sent qu'on peut le faire. Le chocolat vient de Mistassini, n'est-ce pas ?

Marie a dit…

Merci Miss loca, nini et fofil, Jasmine et Tarzile. Ils sont beaux, bons et faciles à réaliser. Le chocolat vient effectivement de la Trappe de Mistassini. J'en rachète prochainement et vous publie le sac de rosettes que l'on trouve dans certains supermarchés.

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.