jeudi 6 décembre 2007

Deux gâteaux amaretto, un manqué, l'autre trafiqué qui m'ont valu 88 points de passage

Ce dimanche, tout commençait abruptement par un déjêuner d'adieu! Oups, comme c'est difficile. Ensuite il fallait passer aux préparatifs pour un souper et pas n'importe lequel, celui de mon papa pour ses 88 ans. Et ayant raté son gâteau d'anniversaire à l'amaretto que j'avais pris soin de préparer la veille, j'étais demeurée sur mon quant-à-soi et donc quelque peu fru et nerveuse. Papa ayant perdu sa soeur Cécile pendant cette semaine, la fébrilité était au rendez-vous pensais-je.

J'étais donc songeuse au retour du terminus Voyageur où la séance de byebyes s'était prolongée pendant au moins 30 minutes de frette glacial des plus québécoise, un arrêt à la SAQ nous ayant remis sur les patins... je sortis subrepticement la découpure de journal que mes comparses m'avaient remise plus tôt lors de ce mémorable déjêuner. Mon horoscope, rien de plus intéressant, pensais-je en voyant le titre. Et c'est pas tout, périmée par-dessus l'marché, datant de la semaine du 18 au 24 octobre. Je commence à lire un peu par dépit. Surprenant tout de même... et je cite!

VERSEAU

(20 jan.-18 fév.) Vous aurez maintenant le potentiel de faire dans votre propre domaine ce que le peintre Joe Bravo a réussi dans le sien : étendre vos activités dans des directions inattendues et revendiquer un territoire que peu de personnes ont jusqu'à présent exploré. M. Bravo peint ses oeuvres non pas sur des canevas, mais plutôt sur des tortillas. Certaines atteignent même un diamètre de près d'un mètre. Il peut recevoir jusqu'à 3 000 $ pour ses chefs-d'oeuvre. Dans votre propore sphère, Verseau, quel serait l'équivalent de peindre sur des tortillas? C'est un moment parfait pour vous lancer.>

Bon ceci dit, après ça que vais-je bien pouvoir publier? Vais-je me mettre à publier des biscuits de fortune chinois et y imprimer des messages horoscopes tordus de tortillas? Manquait bien plus que ça, les biscuits de fortune pour faire fortune!

Mais bon c'est tout de même l'anniversaire de mon papa, j'ai raté son premier gâteau d'anniversaire. Jamais pu en faire 4 tranches, il était bien trop mince et sec. La recette figure quand même en bas de ce billet... je n'ai pas jeté le gâteau car il a tout de même bon goût... il sera congelé en petits cubes pour faire un tiramisu ou encore des mignardises à tremper dans la fondue au chocolat. Mais il fallait tout de même refaire un autre gâteau rapidement, ce que l'on appelle se retourner sur un dix cents. Alors ne prenant que mon courage à deux mains et mettant mon orgueil de côté, j'ai ouvert une boîte de... mélange à gâteau pacanes aux beurres (et oui) que j'ai mélangé comme le dit le nom de la recette et j'ai fait cuire. Le secret est dans... l'ingrédient secret (hihihi), vous l'aurez deviné: l'amaretto. Et oui, j'ai fait boire un p'tit verre ou deux à mon gâteau et je l'ai laissé s'assécher tranquillement. Un peu plus tard, j'ai glacé abondamment. Quelques bougies dorées et le tour est joué. Nous avons entonné : «Mon cher Joseph, c'est à ton tour de te laisser parler d'amour!»

Et il n'a pas manqué de souffle! Longue vie à toi cher papa, tu ne manqueras pas d'amour! Bravo


Pour le gâteau amaretto manqué (c'est ici)
source : Josée Blanchette, Elle Québec

POUR LA PÂTE:
4 gros oeufs
3/4 de tasse ou 185 ml de sucre
2 c. à soupe de farine
2 c. à soupe de cacao (facultatif)
1 tasses ou 250 ml d'amandes effilées
2 1/2 c. à thé de poudre à pâte
1 c. à thé de vanille ou d'essence de café
4 c. à soupe d'Amaretto ou de cognac, de brandy, de rhum ou de Kahlua, ou encore un mélange de différents alcools

Préchauffez le four à 350 F ou 180 C et placez la grille au centre. Beurrez et enfarinez deux moules à gâteaux de 9 po ou 23 cm. Dans la jarre du mélangeur (ou du robot themomix, pour moi), faites mousser les oeufs avec le sucre à grande vitesse. Ajoutez le reste des ingrédients (sauf l'alcool, à réserver pour le montage) et mélangez bien. Versez cette pâte en parts égales dans les moules préparés et mettez-les au four environ 20 minutes ou jusqu'à ce qu'elle embaume la maison. Vérifiez la cuisson et laissez reposer 5 minutes. Démoulez les gâteaux et laissez les refroidir sur une grille. Si vous avez le temps, mettez-les au frigo quelques heures: le découpage s'en trouvera facilité.

POUR LA CRÈME PRALINÉE AU CHOCOLAT:
2 1/2 tasse ou 625 ml de crème à 35%
1/2 tasse ou 1 pot de 204 g de Nutella

Fouetter la crème comme on le fait pour une chantilly, ajouter la tartinade au chocolat dès que la crème commence à épaissir. Réservez ensuite au frigo. Coupez chaque gâteau aux amandes en deux parts. Versez l'alcool dans une soucoupe et, à l'aide d'un pinceau, badigeonnez-en chaque tranche de gâteau. Recouvrez les deux parties, puis tout le gâteau, de crème pralinée. Décorez les côtés d'amandes grillées et de cacao soufflé, puis le dessus de grains de café ou chocolat ou d'un motif au pochoir fait avec du sucre à glacer ou de la poudre de cacao. Ne reste plus qu'à mettre les bougies!


Et si tout comme moi votre papa vous a fait remarquer que vous aviez acheté une bouteille de 88 points pour souligner ses 88 ans, alors là vous avez réussi l'examen et avez obtenu la note de passage! Et dites-vous une chose, malgré ses 88 ans (lire entre les lignes: 88 points) il voit sans doute beaucoup mieux que vous... allez vous faire ajuster la vue et dites merci à M. Hasard! C'était entre nous! Une p'tite shut d'amaretto pour terminer! Santé! Longue vie! Prospérité! Tortillas!

4 commentaires:

Marie-France a dit…

Je me suis amusée à lire ton aventure de gateau raté avec le passage sur l'horoscope... très drôle ! Merci pour ce joli partage familial avec ces tendres photos. J'aime beaucoup aussi l'amaretto et m'en sers souvent dans des cocktails ou des sauces.
Bonne journée,

Tarzile a dit…

Bon anniversaire à ton papa.

sushimen a dit…

Bonjour, j'ai toujours réussi cette recette de gâteau Amaretto à tous les coups et voilà qu'aujourd'hui je ne retrouve pas le recette! Zut, et mon beau-père qui aura 88 ans égalemement!!! Pas une farce!

Et voilà en bonus, en bas de la page, le nom du photographe amateur, ex-professeur de guitare, ex-étudiant à Ste-Louise de Marillac et un ex-ami d'adolescence.

J'ignore si ce message se rendra jusqu'à lui mmais je lui offre mes sincères salutations.

Jean-Pierre Gauvreau
thesushimen@hotmail.com

sushimen a dit…

Bonjour, j'ai toujours réussi cette recette de gâteau Amaretto à tous les coups et voilà qu'aujourd'hui je ne retrouve pas le recette! Zut, et mon beau-père qui aura 88 ans égalemement!!! Pas une farce!

Et voilà en bonus, en bas de la page, le nom du photographe amateur, ex-professeur de guitare, ex-étudiant à Ste-Louise de Marillac et un ex-ami d'adolescence.

J'ignore si ce message se rendra jusqu'à lui mmais je lui offre mes sincères salutations.

Jean-Pierre Gauvreau
thesushimen@hotmail.com

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.