mercredi 16 avril 2014

Omelette roulée à la forestière

Une omelette,  aux saveurs légèrement boisées, que j'ai créée et préparée pour un atelier de cuisine ayant comme thématique le brunch pascal.  L'ajout de sirop d'érable s'avère un must. Vous pouvez utiliser d'autres champignons séchés comme un mélange forestier, les trompettes de la mort ou pourquoi pas, faire votre propre mélange. En saison, la chanterelle fraîche y serait délicieuse. Bref un véritable succès à votre table!



  

12 oeufs
1 pincée de Seasonello ou 1 pincée chacun de sel, poivre, poudre d'ail, sauge et  romarin moulus
6 tranches de jambon cuit LF
8 tranches minces de brie  Le Bonaparte de la fromagerie Alexis Portneuf

Beurre et huile, en quantité suffisante
2 gousses d'ail, pressées
1 petit oignon rouge, haché ou 1 échalote française et 1 oignon jaune, hachés
2 sachets de bolets séchés (14 g chacun) de Morille Québec
1/3 tasse de noisettes sauvages ou d'avelines, légèrement broyées
1 c. à table de romarin frais, haché
! filet de sirop d'érable

Déposer les champignons séchés dans un bol et y verser de l'eau tiède pour les réhydrater au moins 30 minutes. Après ce temps, essorer légèrement et égoutter.


Omelette
Préchauffer le four à 400 F. Dans un grand bol, fouetter les oeufs et les assaisonnements. Verser les oeufs sur une plaque à cuisson, recouverte de papier parchemin à cuisson. Cuire au four 10 minutes, jusqu'à ce que les oeufs soient bien pris.

Garniture forestière
Pendant ce temps,  dans une poêle chauffer le beurre et l'huile et y faire tomber l'oignon et l'ail. Ajouter les champignons et laisser cuire jusqu'à évaporation. Ajouter les avelines et le romarin laisser griller légèrement. Mélanger les ingrédients en les ramenant vers le centre de la poêle et y verser un mince filet de sirop d'érable. Laisser évaporer quelque peu. Retirer du feu et réserver.

Sortir l'omelette du four, laisser reposer 2 à 3 minutes. Recouvrir de jambon et de garniture forestière, puis des tranches de brie.  

Rouler l'omelette en partant du rebord le plus mince et en vous aidant du papier parchemin, pour serrer le rouleau petit à petit.

Couper en 12 tranches, au moins.  Déposer les tranches dans de petits ramequins à soupe ou à brie chaud individuels, préalablement beurrés. Réchauffer 2 à 3 minutes au four.

Servir avec la sauce hollandaise, recette transmise ici dès demain.

mardi 15 avril 2014

Gâteau pommes et romarin

 


Un savoureux dessert, surprenant et osé, m'ayant permis de cuisiner ces pommes provenant d'un immense panier de fruits que l'on m'a offert récemment. La combinaison pommes et romarin, j'adore! Une façon différente d'aromatiser un gâteau et ça marche admirablement bien. J'ai glanée la recette  chez Cornello Cuisine pour mon plus grand bonheur. A vous d'en juger!


180 g de beurre mou + 1 noix de beurre mou
200 g de sucre
500 g de pommes, pelées, évidées et  en dés (environ 3 grosses pommes)
3 oeufs
Romarin frais, haché fin
100 g de poudre d'amandes
160 g de farine et levure tamisée (moi, 160 g de farine et 1 c. à thé de poudre à pâte)
2 c. à table de sucre à décoration

Dans une poêle, chauffer  la noix de beurre mou et y cuire les pommes à couvert quelques minutes. Laisser tiédir et réserver.

Au fouet électrique, battre le beurre avec le sucre, puis ajouter les oeufs, un par un et petit à peu le reste des ingrédients en terminant par les pommes.

Disposer dans un moule à manqué beurré et fariné ou recouvert d'un papier parchemin à cuisson. Ajouter les 2 c. à table de sucre à décoration ou gros sucre sur le dessus.  Cuire au four préchauffé à 350 F pendant 35 minutes (moi, 50 minutes).

Ma touche de finition: avant de passer au four, j'ai déposé quelques tranches fines de pommes vertes au centre du gâteau.


lundi 14 avril 2014

Focaccia canneberges, pommes vertes et sirop de gingembre



  

Un délice pour servir à l'apéro. Mon accord gourmand personnel: un divin verre de porto! Vos invités seront conquis. Si vous avez une pièce ensoleillée, faites-y lever la pâte pendant que vous préparerez la suite des choses ou que tout comme moi, vous lirez un bon roman à suspens dans la verrière, en jetant parfois un oeil sur la pâte... Et vous aurez  l'impression de la voir lever à vue d'oeil. Se faisant désirer ainsi, elle n'en sera que meilleure à dévorer et à savourer goulument.


1 boule de pâte à pizza du commerce ou ma recette de pâte à pizza vite faite
Huile d'olive en quantité suffisante
2/3 tasse de canneberges séchées
1/3 tasse de graines de tournesol ou de pistaches, non salées
2 c. à table de sirop de gingembre «The ginger people» ou de sirop d'érable
2 c. à table de romarin frais
1 pomme verte non pelée, évidée et tranchée mince
 Sirop de gingembre, en quantité suffisante
Fleur de sel
Poivre du moulin



Dans un petit, déposer lles canneberges, les graines de tournesol, le romarin et le sirop de gingembre. Mélanger et réserver.
Façonner la pâte en rectangle, Étendre environ la moitié du  mélange de canneberges sur la pâte et presser pour bien enfoncer le tout, avant de la plier  en deux (et de la replier une troisième fois, au besoin).  La rouler ensuite avec un rouleau à pâte pour bien l'étendre et retrouver un rectangle de la même surface. 

Déposer la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier  parchemin. Badigeonner la pâte d'huile d'olive.

Laisser lever la pâte de 10 à 20 minutes.

Déposer le reste de mélange de canneberges sur la pâte en le pressant avec le dos d'une cuillère. Poivrer.

Laisser lever 20 minutes ou plus jusqu'à ce que le pourtour soit bien gonflé. 

Verser un mince filet de sirop de gingembre et déposer les fines tranches de pommes. Saler et poivrer, à nouveau si désiré.

Laisser lever environ 10 à 20 minutes, une dernière fois, si désiré.

Cuire 10 minutes dans la partie inférieure d'un four préchauffé à 425 F.

Sur la photo, on la voit voisinant ma fameuse pizza idéale pour le brunch pascal. (à gauche).


dimanche 13 avril 2014

Pizza du brunch pascal

  

Une petite invention  inspirée par la fête de Pâques dont le jambon s'avère un incontournable. J'ai choisi un jambon de ma région, ainsi qu'un fromage d'ici qui combinés à l'ananas bien mûr et au sirop d'érable feront un régal. A servir  aussi bien au brunch, qu'en entrée ou même  carrément au dessert. Je trouve mon invention très versatile et je n'en suis pas peu fière.
 

1 boule de pâte à pizza du commerce ou ma recette de pâte à pizza vite faite
Huile d'olive en quantité suffisante
1 1/2 c. à table de gingembre fais
1/2 c. à thé de poivre vert, moulu au mortier
2 c. à table de coriandre fraîche, ciselée
1 1/2 c. à table de sirop d'érable
1 1/2 tasse d'ananas frais, coupé en juliennes
4 tranches de jambon cuit LF, roulées et émincées
1 tasse ou plus de cheddar fort Blackburn, râpé
Coriandre fraîche, en quantité suffisante
Fleur de sel

Dans un bol moyen, déposer l'ananas, le sirop d'érable, le gingembre, le poivre vert et la coriandre fraîche. Mélanger et réserver.

Étendre la pâte à pizza et la déposer sur une plaque de cuisson recouverte d'un papier parchemin. Badigeonner d'huile d'olive.

Déposer le mélange d'ananas, les rondelles de jambon, puis le fromage râpé. Terminer en ajoutant un peu de coriandre fraîche, au besoin.

Cuire 10 minutes dans un four préchauffé à 425 F. Faire griller légèrement 1 à 2 minutes pour faire dorer le fromage.

Ajouter une pincée de fleur de sel, couper en morceaux et  servir.  Sur la photo ci-bas, elle voisine la focaccia canneberges, pommes vertes, romarin et sirop de gingembre.



samedi 12 avril 2014

Soupe épicée poulet et patate douce


Soupe-repas ensoleillée s'il en est une, ne serait-ce que par sa couleur, sinon par sa combinaison d'épices, de lait de coco et de patate sucrée inusitée. De douces  effluves antillaise dans ma cuisine,  comme quoi le voyage dans mon assiette s'avère toujours une option prisée. Je ne sais trop comment je suis tombée sur cette recette mais je sais qu'elle m'a interpelée immédiatement. A force de voir des clients acheter de «jumbos potatoes creoles» près de moi pendant l'hiver, il n'en fallut pas plus pour que je m'exécute avec la patate d'enfer. Un succès assuré!


2 c. à table d'huile de tournesol (moi, de canola)
1 oignon, finement haché
3 gousses d'ail, écrasées
2 c. à table de gingembre râpé (moi, haché fin)
2 piments verts, épépinés et finement hachés (à défaut, j'ai mis 1/2 poivron vert haché fin)
1/2 c. à thé de curcuma
2 c. à thé de cumin, en poudre
1 c. à thé de coriandre, en poudre
2 patates douces, pelées et coupées en cubes
2 escalopes de poulet sans la peau, coupées en morceaux (moi, 1 suprême de poulet)
1 boîte de 14 onces de lait de coco
28 onces de bouillon de poulet
Le jus de 1/2 citron
Sel et poivre noir, moulu
Coriandre fraîche, ciselée en quantité suffisante

Chauffez l'huile dans une grande casserole, y faire suer l'oignon sur feu 3 minutes. Ajouter l'ail, le gingembre et les piments (ou le poivron) et cuire 2 minutes supplémentaires.

Incorporez les épices, puis les patates douces, le poulet, le lait de coco et le bouillon. )Portez à ébullition. Réduisez la température et laisser mijoter entrouvert pendant 15 minutes. Après ce temps, vérifier la cuisson du poulet et celle des patates douces.

Écrasez la moitié environ des patates douces à la fourchette ou avec le dos d'une cuillère. Mon truc: j'ai utilisé le presse-patates-en-riz, objet fétiche de mon enfance. Cet outil fera la job à merveille, il suffit tout simplement de le remplir  directement au-dessus de la soupe, les patates s'égoutteront et ensuite, le déposer assez près de la surface du liquide pour éviter d'en éclabousser votre cuisinière et presser les patates en purée. 

Remuez à la cuillère pour incorporer les patates écrasées. 

Salez et poivrez, au goût. Citronnez et saupoudrez de coriandre ciselée. Servir immédiatement.


Source: www.casatv.ca

vendredi 11 avril 2014

Pâte à pizza vite faite


La bonne pâte à pizza facile du bon vieux temps, c'est-à-dire une période antérieure à la machine à pain (maintenant idéale pour la faire lever) et au robot (petit électroménager fort utile aussi pour la préparer). Mais dans ce cas-ci, il s'agit d'une vieille méthode à l'huile de bras, la  mécanique qui ne rouille jamais! Haha! Recette basique s'il est une, il suffit de se procurer un sachet de levure sèche active. Dire qu'il fut une époque jadis où je la préparais dès le retour du travail, la façonnant dans un grand cul de poule en inox, puis la pétrissant un peu avec les crochets du mélangeur électrique pour la laisser  lever ensuite recouverte d'un linge propre au-dessus du chauffe-eau (le dessus du frigo aussi fait bien l'affaire, d'autres utilisent un endroit fermé comme le four éteint ou le micro-ondes hors fonction). C'est selon, une pièce chaude fera aussi bien comme la verrière ensoleillé ces jours-ci. Ma recette provient de l'un de mes premiers livres, tout jauni, La  Cuisinière Five Roses, dont j'ai achetée la 25e édition dans les années quatre-vingt.

Il s'agit aussi de la pâte à pizza maison qui sert de base idéale pour ma  pizza blanche forestière tant aimée et dont vous trouverez la recette par ici.


1 sachet de 8 g de levure sèche active
1/4 tasse d'eau tiède
1 c. à table de sucre
1 c. à table de graisse végétale
1 c. à thé de sel
1 tasse d'eau bouillante
3 tasses environ de farine tout usage

Chauffer le four à 350 F.

Dissoudre la levure dans l'eau tiède. Laisser reposer 10 minutes.

Mettre le sucre, la graisse végétale, le sel et l'eau bouillante dans un grand bol et remuer jusqu'à ce que le sucre et la graisse soient dissous. Laisser tiédir.

Ajouter la levure dissoute. Ajouter la moitié de la farine et battre.

Ajouter une quantité suffisante de ce qui reste de farine pour que la pâte se manipule bien.

Pétrir légèrement environ 3 minutes.

Diviser en deux parties. Pétrir chaque boule et façonner en cercle aplati ou rectangles aplatis, comme désiré.

Étendre avec les doigts dans les assiettes légèrement huilées.

Laisser lever 15 minutes à la température de la pièce.

Garnir comme désiré et cuire sur la grille inférieure à four chaud jusqu'à ce que la pâte soit cuite (environ 20 minutes à 450 F pour une pizza garnie traditionnelle).  Sinon dans le cas de la pizza blanche,  je la fais cuire en  la plaçant dans un four non-préchauffé, ce qui lui permet de lever progressivement. En ce sens, consulter la méthode de cuisson indiquée ici dans ma pizza blanche forestière.


Source: La cuisinière Five  Roses, 25e édition.

jeudi 10 avril 2014

Biscuits tendres à l'avoine et aux trois fruits


Petite collation que j'ai préparée avec des fruits provenant du méga-panier de fruits que m'ont offert si généreusement mes collègues de travail à mon départ de l'épicerie fine où j'ai eu l'immense plaisir de travailler ses trois dernières années. C'était à la fin du mois dernier déjà car toute bonne chose a une fin. Pour saluer ma belle gang d'ex-collègues, j'ai eu envie d'une collation simple et savoureuse en tout temps. La santé en prime lors de vos pauses, faites-en autant que moi! Vous adorerez ces biscuits composés d'une banane, pomme et poire.

2 tasses de farine
2 à 3 pincées de cannelle
2 c. à thé de poudre à pâte
1 à 2 pincées de sel
1/2 c. à thé de soda
2/3 tasse de beurre, ramolli
1 1/3 tasse de cassonade
2 oeufs
1/2 tasse de lait ou de boisson de soya nature ou à la vanille
2 tasses de flocons d'avoine
1 pomme, pelée et râpée
1 poire, pelée et en dés
1 banane, pelée et en dés

Préchauffer le four à 375 F.

Dans un bol, mélanger la farine avec la cannelle, la poudre à pâte, le sel et le soda.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade. Ajouter les oeufs un à un en fouettant. Incorporer le lait et les flocons d'avoine.

Incorporer les fruits au mélange à l'avoine et y ajouter le mélange de farine progressivement. Remuer jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Sur une plaque de cuisson tapissée de papier parchemin, déposer environ 3 c. à table de pâte à biscuits, en espaçant bien.

Cuire au four de 12 à 15 minutes, jusqu'à ce que les biscuits soient dorés. Laisser tiédir sur une grille.

Déposés  dans un contenant hermétique, ils se conserveront de 2 à 3 jours.

 Donne 24 biscuits.

Source: Magazine 5/15, vol. 3, no 3.

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.