lundi 2 avril 2012

Poulet Général Tao





 Un classique de la cuisine chinoise que l'on redemande.

1 lb de suprêmes de poulet, coupés en petits cubes
2 c. à table de fécule de maïs ou de tapioca
1 oeuf, battu
3 c. à table de farine
1/2 c. à thé de sel
1/4 tasse d'huile d'arachides
1/2 poivron vert, coupé en dés
1/2 poivron rouge, coupé en dés
4 gros champignons, coupés en 6
Quelques têtes de brocoli (facultatif)
Coriandre fraîche, hachée, en quantité suffisante
Noix d'acajou ou arachides, légèrement broyées, en quantité suffisante

sauce

2 c. à thé d'huile de sésame pure
1 c. à table de gingembre  haché fin
1 c. à table d'ail broyé ou haché fin
1/4 tasse d'oignons verts, ciselés
1/4 tasse d'eau
2 c. à table de vinaigre de riz
1/4 tasse de sucre
1 c. à table de fécule de maïs ou de tapioca
1 c. à table de tamari
2 c. à table de sauce aux huîtres
2 c. à soupe de sauce douce aux piments Thaï ou 1 1/2 c. à table de ketchup et 1/2 c. à thé de sauce szechuanaise San-J
1/2 c. à thé de flocons de piments (facultatif)

Enrober les cubes de poulet de fécule de maïs.

Dans un bol, mélanger l'oeuf, la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter le poulet et bien enrober.

Dans un wok, chauffer l'huile à feu vif. Ajouter le poulet et cuire pendant 10 minutes en remuant souvent jusqu'à ce que le poulet soit doré à l'extérieur et qu'il ait perdu sa teinte rosée à l'intérieur. Mettre le poulet dans une assiette recouverte d'essuie-tout et réserver. Personnellement, je donne deux fritures. Et la dernière fois, je réserve le poulet au four préchauffé à 250 F pendant que je poursuis la recette.

Ajouter l'huile de sésame, le gingembre et les oignons verts dans le wok. Cuire à feu moyen-vif pendant 3 minutes. Ajouter l'eau, le vinaigre et le sucre. Laisser mijoter jusqu'à ce que le sucre doit complètement dissous. 

Pendant ce temps, délayer la fécule de maïs dans la sauce tamari. Ajouter ce mélange, la sauce aux huïtre et le ketchup.  Laisser mijoter pendant 2 minutes ou jusqu'à épaississement de la sauce. Remettre le poulet dans la sauce et remuer pour bien réchauffer. 

Accompagner de riz basmati aromatisé avec un bâton de citronnelle pendant la cuisson. Décorer l'assiette de coriandre, noix de cajou et oignons verts ciselés.


Source: adaptée de Recettes.qc.ca, recette envoyée par Pierre Bellemare

4 commentaires:

EnviesDélices a dit…

je crois qu'il me plairait bien ce poulet

Josée a dit…

Tu nous donnes le goût chère Marie avec cette belle assiette. Bonne journée!

Cocopassions a dit…

Bonsoir Marie, un classique de la cuisine chinoise que je ne connais pas du tout... Je me coucherai moins bête ce soir grâce à toi !! !

Je me demande d'ailleurs pourquoi ce nom ..En l' honneur de ce général car je ne pense pas qu'il prenait le temps de cuisiner ;-))))


Bises Marie

Marie Gauthier a dit…

Bonsoir Cocopassions, en effet, il s'agit d'un plat de cuisine széchuanaise populaire en Amérique du nord et réinterprété et renommé aussi. L'origine, selon Wikipédia, serait obscure. Au plaisir,

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.