dimanche 13 janvier 2008

Galettes au sirop roulées, un petit patrimoine familial



Petit patrimoine familial qu'est cette recette transmise par ma mère mais originant de ma défunte tante Gabrielle. Ces galettes roulées que j'ai réalisées pour une première fois et en plus, avec les emporte-pièces de belle-maman. L'ensemble ne comportant maintenant que 3 pièces : le coeur, le trèfle et le carreau. Le pique étant disparu, ceci nous est apparu très représentatif de cette femme effacée devant les conflits de toutes natures. Aurait-elle éliminé volontairement le pique de son jeu d'emporte-pièce ou l'avait-elle simplement égaré? Bref, des galettes superbes et moelleuses à la mémoire de deux femmes douces et aimantes, passionnées et généreuses, aimant le chant et la musique. Ma tante Gabrielle qui nous a légué sa recette et dont ses mélodies et les notes de piano et d'orgue accompagnent encore nos souvenirs d'antan et, belle-maman m'ayant en quelque sort abandonné ses emporte-pièce et dont les chants a capella remuent toujours nos coeurs et nos âmes.



1 tasse de mélasse
1 tasse de cassonade
1 tasse de graisse ou beurre
1 tasse de lait sure, de préférence (1tasse de lait + 1 c. à thé de vinaigre blanc)
2 c. à thé de soda
1 oeuf battu
1/2 c. à thé de gingembre
5 1/2 tasse de farine
Défaire la graisse en crème. Ajouter la cassonade et mélanger pour bien fondre la cassonade. Battre l'oeuf et l'ajouter. Mettre la mélasse dans un bol, y ajouter le soda, bien mêler. L'ajouter à la préparation.

Mélanger le gingembre à la farine tamisée.

Mélanger la farine à la préparation en alternant avec le lait, en quantité suffisante pour former une pâte molle. Réfrigérer de 30 minutes à 1 heure.
Ajouter de la farine au besoin. Fraiser. Abaisser la pâte à 1/4 de pouce d'épaisseur, attention car plus mince vous aurez des biscuits et non pas de bonnes galettes moelleuses, à en juger par mon expérience. Découper avec un verre comme le faisait ma mère ou à l'aide d'emporte-pièce au choix, comme le faisait belle-maman. Les deux méthodes fonctionnent, c'est une question de préférence. Cuire au four à 350 F, pendant 10 minutes.

Déguster tiède avec un bon verre de lait en écoutant une pièce musicale, piano de préférence et vous serez aux anges...du moins vous rejoindrez en esprit l'ange... Gabrielle, qui aimait les galettes et la musique.


Source: ma défunte tante Gabrielle, pianiste et orguaniste

4 commentaires:

Miss Lola a dit…

Comme c'est mignon et si c'est de ton patrimoine familiale la recette est encore plus délcicieuse! Joli billet comme tu sais si bien le faire!

Miss Diane a dit…

Qu'elles sont jolies et, surtout, bien présentées chez toi ces galettes, on a envie d'en goûter là, maintenant...

Tarzile a dit…

Marie, on peut prendre du babeurre aussi ? Je me souviens de ces emporte-pièces. D'après moi, ils ont été à la mode du temps où les gens organisaient des viellées de cartes! Tu as aussi un verre de moutarde! Je me souviens du temps où il y en avait partout. Un beau billet et un beau clin d'oeil.

J'ai envie de faire tes galettes. Elles sont vraiment belles.

Nanou a dit…

j'aime beaucoup ta présentation ...poétique et nostalgique...
bisous
nanou

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.