vendredi 25 septembre 2009

Muffins au germe de blé et aux bleuets



Une belle recette qui me parvient d'une autre vie, plus jeune, insouciante et tout et tout, où je gardais la fillette de ma cousine. Stéphanie, toute pimpante qu'elle était, m'amenait à défier le temps et nos imaginaires débordant l'une et l'autre: jouer toutes sortes de fictions, écouter de l'opéra en plein jour, avant ou après Passe-partout et se pourlécher les babines. Cette recette était celle de la mère de Steph, vous l'aurez deviné et si je ne les vois pas plus souvent l'une et l'autre, je fais cette recette au moins une fois par an au retour des bleuets ou en saison. Tradition spirituelle oblige!

Aujourd'hui en relisant la recette, j'ai constaté qu'il était suggéré de les rouler chauds dans le sucre blanc. Une petite fantaisie que je me suis permise, étant donné toute la quantité de légumes et de céréales de grains entiers que j'absorbe ces temps-ci, si peu de sucre ne me fera pas mourir pour autant. Avec ce petit quelque chose de plus, c'est comme si j'avais redécouvert cette recette qui me donne une belle et bonne fournée appétissante. Aujourd'hui, vous savez quoi, Stéphanie chante toujours et elle enseigne le chant dans une école privée de Montréal. Je savais que les bleuets étaient bons pour la vue... mais pour la voix? Sans doute pas mauvais du tout! Encore un autre bleuet partie sur la grande voie Montréalaise... Bon, la la la, je vous donne enfin l'excellente recette de ma cousine, Louise, celle qui a toujours été ma recette préférée de muffins aux bleuets entre toutes, remplie de beaux souvenirs intemporels.

1 3/4 de tasse de farine tout usage
1/3 de tasse de germe de blé
1/3 de tasse de sucre
1 c. à table de poudre à pâte
1 1/2 cuillère à thé de zeste de citron râpé
1/2 c. à thé de sel
1 oeuf
1 tasse de lait
1/4 de tasse d'huile
1 tasse de bleuets frais ou surgelés, égouttés (moi, de beaux bleuets frais)

Mêler à fond la farine, le germe de blé, le sucre, la poudre à pâte, le zeste de citron et le sel. Battre ensemble dans un petit bol, oeuf, lait et huile. Ajoutez d'un seul jet les ingrédient liquides aux ingrédients secs. Remuer juste ce qu'il faut pour imbiber les ingrédients secs. Ajouter les bleuets délicatement. En remplir aux 2/3 des moules à muffins, bien graissés. Cuire au four à 400 F de 20 à 25 minutes. Passer, au choix, la surface des muffins encore chauds dans le sucre.

Pour les muffins aux framboises, en haut et à droite de la photo, c'était hier... eh! oui, vous ne vous être pas trompé, vous n'avez pas halluciné c'était bien ça... aujourd'hui, ils sont bel et bien aux bleuets, lollll!


Source: Ma cousine Louise Brassard

3 commentaires:

Canotte a dit…

Bonjour Marie tes petits muffins sont tentateurs en diable, j'aimerai bien y plonger ma bouche, malheureusement il faut vraiment que je me ratione, seul les légumes sont mes amis pour quelques jours.
Il fait beau ici le soleil arrose la campagne d'une lumière sucrée à la teinte caramel c'est beau à te tirer les larmes des yeux, la nature donne tout ce qu'elle a avant de s'endormir pour mieux nous ravir.
Bonne fin de semaine, un beau dimanche, et tout plein de plaisirs....sincères amitiées.

sabah a dit…

C'est dommage, je ne peux pas te piquer quelques unes à travers l'écran.

Annick a dit…

miam miam sa vraiment l'air bon surtout faite avec de bon petit fruit frais.babye annick

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.