mercredi 23 septembre 2009

Conchiglie et courgettes farcies et sauce bolognaise à la mijoteuse






Façon pratico pratique de passer une bolognaise maison goûteuse mais plutôt épaisse... sans oublier une belle grosse courgette du jardin attendant patiemment son tour dans un bol à salade reposant sur la table de la salle à dîner. Un souper simple et de bon goût, facile à préparer et ce, si agréablement au retour d'une réunion pour monsieur et d'un rendez-vous pour madame!

20 coquilles géantes à farcir, nommées en italien «conchiglie»
1 grosse courgette zuchini, bien lavée car en cette fin de saison elles sont poilues!
1 litre de sauce bolognaise (cuite à la mijoteuse pour moi, voir la recette ci-bas)
1 tasse d'un bon fromage râpé, au goût
Un peu de chapelure maison (du pain rassis et moulu au robot, thermomix pour moi)
Sel et poivre du moulin
Quelques branches de thym frais
Huile d'olive

Couper la courgette en deux sur la largeur puis en deux sur la longueur. L'évider à l'aide d'une parisienne ou d'une simple cuillère à dessert. Bien l'essorer.

Cuire les pâtes à l'eau bouillante salée et additionnée d'un peu d'huile d'olive, pendant 10 minutes et ajouter les courgettes 2 minutes avant la fin de la cuisson. Égoutter et passer à l'eau froide rapidement.

Retirer les courgettes délicatement et les essorer en les tournant à l'envers sur un essuie-tout ou un linge à vaisselle propre.

Farcir les courgettes et les pâtes à l'aide de la bolognaise, en la tassant bien à l'aide d'une petite cuillère et en les déposant tour à tour dans de petits ramequins individuels ou un grand pyrex légèrement huilé. Saler, poivrer et ajouter un peu de thym frais. Ajouter le fromage râpé en le déposant sur chaque coquille et morceau de courgette. Ajouter un peu de chapelure pour compléter puis quelques gouttes d'huile d'olive.

Cuire dans un four préchauffé à 350 F pendant 25 à 30 minutes. Laisser reposer 5 minutes et servir immédiatement.


Sauce bolognaise à la mijoteuse
C'est toujours à cette période-ci de l'année que l'on a l'impression que la sauce à spaghetti sera la meilleure entre toutes, face à la pléiade de légumes frais, de fines herbes et de tomates rouges à souhait. Comment résister à la tentation de refaire le monde ou de réinventer la meilleure sauce? Celle-ci est rehaussée davantage par les fines herbes que par les épices car j'avais l'intention d'en offrir à une personne souffrant de diverticulite. C'est pourquoi, j'ai aussi pris une attention spéciale pour épépiner les tomates. Un pur délice!

2 lbs de porc haché
1/4 tasse d'huile d'olive
1 oignon haché finement
1 petit poireau haché finement
6 gousses d'ail hachées finement
4 carottes coupées en dés
4 branches de céleri coupées en dés
2 poivrons verts hachés finement
1 courgette en dés
2 c. à thé de thym
2 c. à thé de sel
2 c. à thé de poivre noir
2 c. à thé de sauge moulue
1 c. à thé d'orégano
12 tomates fraîches, pelées, épépinées et coupées grossièrement en dés
1 boîte de 19 onces de jus de tomates

1 tasse d'eau ou de bouillon
1/2 tasse de vin rouge
2 feuilles de laurier
1 pincée de sucre
1 c. à thé d'herbes salées
1 bouquet garni composé de thym, romarin, sarriette, sauge et persil
1/2 tasse de gruau (facultatif)

1/4 tasse de persil frais, haché
1/4 tasse de basilic frais, haché
1 à 2 boîtes de pâte de tomates, au besoin

Dans un poêlon, cuire la viande hachée de porc à feu moyen-vif jusqu'à ce qu'il ait perdu sa teinte rosée. Ajouter les légumes un à un, puis les assaisonnements et cuire, en brassant de temps à autre, jusqu'à ce que les légumes aient ramolli. Déposer dans la mijoteuse. Ajouter tous les ingrédients suivants, sauf les 3 derniers, en brassant bien après chaque addition. Couvrir et cuire à haute intensité pendant 6 heures. Ajouter le persil, le basilic et la pâte de tomates. Couvrir et cuire à intensité élevée pendant 20 minutes ou jusqu'à ce que la sauce ait épaissi et qu'elle soit bouillonnante. Retirer le laurier et le bouquet garni. Découvrir pour une vingtaine de minutes à nouveau, au besoin.
Déposer dans des pots ou contenants de plastic et laisser tiédir avant de réfrigérer. Parfaite pour la lasagne, les cannellonis, rigatonis, les conchiglie ou toutes autres pâtes à farcir. Dans ce cas, l'utiliser froide.

Source: Inspirée de sauce bolognaise au dindon - Coup de pouce, no hors série, Cuisine à la mijoteuse

4 commentaires:

IsabelleD. a dit…

Une sauce bolognaise fait à la mijoteuse, je prend avec plaisir.

Merci Marie :)

amelanche1 a dit…

Bonjour Marie, cette sauce me tente beaucoup surtout si elle est bien épaisse, miam!! Je me serais aussi régalé avec les coquilles et les courgettes, un délice j'en suis certaine.

Passe une belle journée.
Josée xx

Josée alias amelanche 1 a dit…

Bonjour Marie, j'ai fait cette sauce bolognaise et elle est vraiment délicieuse. Une recette que je vais refaire régulièrement, toute ma petite famille a adoré. Merci du partage.
J'ai fait un petit clin d'oeil.

Passe une belle journée.
Josée xx

Marie Gauthier a dit…

Bonjour Josée, merci pour ce verdict familial, j'en suis bien contente et je file chez-toi voir c clin d'oeil. Au plaisir, Marie

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.