lundi 23 novembre 2009

Pavés de brochet et poivrons farcis au riz brun du lundi sans viande - meatless monday


Pour ce lundi sans viande ou meatless monday, auquel Tarzile et moi nous attaquons, voici ce soir un gros morceau de poisson congelé qui m'interpelle depuis un moment. De quoi me plaire avec un accompagnement de riz singulier vu à l'émission de Clodine alors que  j'ai l'habitude de poêler quelques dés fins de légumes dans un peu de beurre et d'huile, ajouter du cari et verser mon riz basmati.  Voilà mon riz, pas plus risotto que ça! Mais cette fois-ci, j'ai bien apprécié ce sachet de riz pré-cuit qui contenait à y regarder de près du riz brun bien entendu, mais aussi de l'orge et des lentilles pour farcir poivrons avec brio et facilité. Ce fut finalement un très bon choix comme accompagnement.

J'ai donc fait honneur au brochet de ma région que bien des gens d'ici disent ne pas aimer. Tout le contraire de chez-moi  et de nombreux étrangers que l'on a reçu et qui s'en sont régalés à la table familiale.  Des géants de brochets, des bétails  qui ont parfois nourri jusqu'à 12 personnes (photos à l'appui) et que l'on a farci au riz.  Ma mère étant passée maître en la matière.

Ayant reçu ce morceau de brochet en cadeau, je l'ai d'abord coupé en pavés puis préparé  tout en me rappelant de bons moments passés jadis à la pêche avec mon père sur le lac «Tchitagama» au nord du Lac Saint-Jean. Le brochet et le doré y étaient abondants et à l'été l'on se permettait d'amarrer la chaloupe sur une île pour y cueillir des framboises sauvages. L'automne mon père parcourait ce territoire à la recherche de petits gibiers et l'on ne compte plus les nombreuses tourtières  (pour connaître ma recette cliquer ici), ragoûts et consommés de perdrix (pour voir cette version endimanchée cliquer ici)... et parfois du canard rôti, ayant été concoctés par ma mère. Des ripailles! C'était le bon temps. Mon père fêtera ses 90 ans bientôt et ne chasse plus ni ne pêche mais il nous a transmis l'amour du plein air, de la forêt, des éléments et surtout, sa joie de vivre.



Pavés de brochet poêlés au beurre
1 gros filet de brochet
2 c. à table chacun de beurre et d'huile
1/8 tasse de farine
Sel et poivre
Quartiers de citron pour servir
Branches de thym frais pour servir

Essorer le brochet, le fariner et l'assaisonner.  Le cuire dans la poêle dans un  mélange de beurre et d'huile, environ 8 minutes de chaque côté. Retourner et poursuivre la cuisson en ajoutant beurre et huile, au besoin. Servir immédiatement avec thym et citron frais. Accompagner de poivrons farcis au riz brun.

Poivrons farcis au riz brun
4 gros poivrons rouges (moi 6 petits poivrons jaunes, rouges et oranger)

1 sachet de 250 g de riz brun précuit (de marque Bistro Express, de Uncle Ben's, par exemple)
2 tasses (500 ml) de légumes surgelés pour sauce à spaghetti, décongelés de marque Arctic Gardens, par exemple (moi, j'ai utilisé du poireau et des petits bouquets de chou-fleur que j'avais congelés)
1 boîte de 19 oz (540 ml) de tomates en dés assaisonnées, égouttées
1 ½ tasse (375 ml) de mélange de fromages râpés tex-mex (moi, fromage faible en gras)
½ tasse (125 ml) d'eau
3 c. à table  (45 ml) de beurre
Sel, poivre


Préchauffer le four à 375°F (190°C). Couper les poivrons en deux sur la longueur et les épépiner. Pocher les poivrons dans l'eau bouillante salée pendant 3 minutes. Égoutter. Mettre les poivrons dans un plat allant au four, légèrement beurré. Pendant ce temps, cuire le riz au micro-ondes pendant 2 minutes.Mettre les légumes et l'eau dans un bol et cuire au micro-ondes pendant 3 minutes. Égoutter. Dans un grand bol, mélanger les tomates, les légumes et le riz. Saler et poivrer. Ajouter le beurre et mélanger. Répartir la préparation dans les demi-poivrons. Couvrir de fromage. Cuire au four pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit bien doré.
Source: Poivrons rouges farcis au riz brun - Recette express de Clodine sur tva.canoe.ca

5 commentaires:

Canotte a dit…

Les coïncidences sont parfois drôles dans mon dernier billet je parle également de pêche.
Mais du brochet ici c'est une denrée hyper rare, que l'on ne trouve plus dans les commerces, ni mêmes chez les traiteurs. Le jour de ma communion solennelle, mon père avait fait faire par le traiteur un brochet en gelée à la mayonnaise, je crois bien que c'est la dernière fois que j'en ai mangé. Ta recette est magnifique comme j'aurai aimé goûter au fruit de tes efforts. Je t'embrasse Marie.

tarzile a dit…

Marie, tu as préparé tout un repas. Wow.

Sakya a dit…

chanceuse d'en avoir, j'aime le brochet aussi et j'adore la pêche
Ta recette m'attire beaucoup dès que j'aurai un brochet qui morde à ma ligne :)

Bonne journée
Sakya

Aux délices des gourmets a dit…

belle association ça à l'air appétissant
à bientôt

Marie Gauthier a dit…

Tarzile, je n'ai pas de mérite c'est un cadeau de la vie qu'on m'a offert ce brochet.

Aux délices des gourmets, il faut goûter à ce poisson dès que possible.

Sakya, chanceuse de pouvoir aller à la pêche...

Canotte, tes anecdotes sont donc inspirantes... je ne savais pas que le brochet était en extinction chez-vous.

Merci à vous et bonne semaine, Marie

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.