mercredi 20 février 2008

Boulettes de viande à la pâte d'arachides et semoule d'attiéké


Petit menu africain rapide et amical afin de souligner l'anniversaire de naissance de mon amie sénégalaise pour la deuxième fois (le jour j étant sur semaine), en écoutant de la musique fusion et en mangeant africain, sans oublier le cadeau à teneur inuït. Pour faire une suite, car hier soir nous avions visionné le film «Le peuple oublié» de Richard Desjardins au Ciné Club, sans oublier la fête de samedi dernier où nous avons dégusté entre autres du pemmikan, histoire de tenir la route, comme le faisaient les amérindiens avec ce met ayant traversé le temps et que l'ami Rolan a apporté au souper festif et communautaire. Nous aimons les cultures métissées et nos curiosités nous amènent souvent en territoire inconnu, que ce soit la littérature, la musique, la gastronomie, les langues, la politique, l'histoire du monde sous toutes ses coutures... et nous aimons faire bombance! Mais là je me répète. 


Pour la recette de boulettes de viande à la pâte d'arachides, nous ne savons d'où en Afrique provient ce plat, cependant que l'attiéké, un peu l'équivalent de la semoule de couscous, provient de Côte d'Ivoire et est fabriqué à partir de manioc râpé et fermenté pendant plusieurs jours dans de l'eau. On dit qu'il peut être cuit à la vapeur. Je l'ai tout simplement cuit comme le couscous précuit c'est-à-dire ainsi et dans ces proportions suffisantes pour 3 personnes:


L'attiéké
1 tasse d'attiéké sec pré-cuit (granulé de manioc)
1 1/2 tasse d'eau
1 c. à thé de bouillon de poulet
Verser l'attiéké dans une très petite marmitte ayant un couvert. Jeter l'eau dessus et aromatiser avec le bouillon de poulet. Couvrir. Amener à ébullition. Dès que l'ébullition arrive, enlever du feu et couvrir. Laisser reposer une dizaine de minutes. Brasser à la fourchette pour défaire les grains. Mettre en attente.

Les boulettes de viande à la pâte d'arachides
500 gr de viande hachée (moi, veau haché)
2 ou 3 oignons pilés (moi, 1 gros oignon, haché fin)
50 gr de farine de blé
2 cuil. à soupe de pâte d'arachides (moi, beurre d'arachides nature)
Ail (moi, 1 grosse gousse d'ail hachée fin)
Sel

Mélanger le tout. Former des boulettes et les faire frire dans de l'huile (de préférence, l'huile d'arachides). Ces boulettes de viande peuvent se servir pour grignoter avec du pain ou avec une salade verte en guise de repas léger. Une mousse à l'avocat et des crudités accompagnaient le tout. Le sorbet à la mangue prévu est demeuré au congélo, tellement nous étions satisfaits.

Source: Anne Villers, Marie-Françoise Delarozière, Cuisines d'Afrique, Édisud, Aix-en-Provence, 1995

7 commentaires:

Malorie a dit…

Je ne connais pas du tout cette semoule! Le goût est comment? Ça vait la peine de s'en procurer ou c'est vraiment très semblable à la semoule régulière?
En passant, tes assiettes sont magnifiques, tu les as pris où? (oui, je sais, ça en fait des questions...)
:)

Miss Lola a dit…

Un plat qui réchauffe et j'adore la présentation!
Bonne semaine!

Claire a dit…

Je ne connais pas cette sorte de semoule, une découverte!

Pascale (ivS) a dit…

Superbe recette! J'aime aussi le mélange des cultures en cuisine, et celle-là me plaît beaucoup!

Katia a dit…

Là où il y a des arachides, ça ne peut être que bon :)

nanou au soleil a dit…

je découvre cette semoule et je t'imagine voyager à travers toutes ces saveurs :-)
bisous nanou

je t'ai tagué à cette adresse, si tu veux nous faire connaître un peu plus de toi
http://nanouausoleil.blogspot.com/search/label/jeu

Anonyme a dit…

une autre re7 dans celle à venir !
Je t'ai taguée Marie,viens sur mon blog et à ton tour 6 révélations mon amie.Simone

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.