vendredi 28 novembre 2008

Pommes de terre farcies aux épinards du pays de Maria Chapdelaine

La pomme de terre est un aliment si souvent snobé. Pour de fausses ou de bien mauvaises raisons d'ailleurs car Parmentier n'a-t-il pas sauvé tout un peuple de la famine? En ces temps de crise économique coïncidant drôlement avec l'année de la pomme de terre, peut-être lui redonnerons-nous ces lettres de noblesse. Enfin chez-moi la patate était bienvenue, il faut dire que mon père a été élevé sur un sol fertile: à Péribonka, au pays de Maria Chapdeleine cet aliment a fière allure sur les tables de toutes les familles où j'ai eu la chance de m'attabler. Je me rappelle les suprêmes de poulet farcis aux pommes de terre râpées de ma tante Germaine. Le rôti de porc aux patates jaunes qui fleurait bon le dimanche après-midi chez ma tante Marie-Rose ou les bouillis de légumes gigantesques en août lorsque nous étions au chalet sur la rivière P'tit Paris... sans oublier les petits grelots ou les pommes de terre nouvelles qu'on était allé volées avec la permission et l'absolution de ma mère, je nous en confesse, dans un champ voisin pour garnir le ragoût de boulettes lors du tout dernier repas pris avant de fermer le chalet un chaud automne. Des patates, de la tourtière, je l'ai déjà dit ailleurs sur ce blogue, au lac Saint-Jean on en a dans le sang!

Présentement la production de Péribonka est commercialisée sous le nom de «La Patate Lac-Saint-Jean», il s'agit de la seule coopérative de producteurs de pommes de terre existant présentement au Québec et cultivant une superfie au-delà de 1 000 hectares. Près de 60 000 000 de livres de pommes de terre sont commercialisées annuellement par l'intermédiaire de cette coopérative.

La patate est riche en vitamines B et C et en sels minéraux. Chaque Canadien en consommerait annuellement en moyenne 66 kilos sous différentes formes parmi les plus populaires notamment en frites, purée, bouillie et croustilles.

Voici donc ma suggestion afin de renouveler ce légume boudé en guise d'accompagnement pour grillades, rôtis ou poissons: les pommes de terre farcies aux épinards provenant d'un livre de recettes dédié à la pomme de terre que j'ai pu acquérir en mai dernier lors des fêtes du centenaire de Péribonka, ce merveilleux petit village unique au monde, je n'ai pas peur de l'avouer! En passant, si vous passez par ici n'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-bas et mes salutations à Thérèse, Denise, Madame Louise Bouchard, compagnie et toute la parenté!

6 pommes de terre
275 g d'épinard
Sel et poivre au goût
15 ml de beurre
30 ml de cheddar de Beauce fort râpé (moi, le Perron fort svp!)

Cuire les pommes de terre au four (environ 1 heure). D'autre part, faire cuire les épinards à l'eau bouillante salée, les égoutter et les hacher. Évider les pommes de terre cuites. Ajouter le sel, le poivre, le beurre et les épinards à la chair des pommes de terre pour la farce. Farcir les coquilles des pommes de terre avec cet appareil. Saupoudrer de fromage râpé. Griller au four et servir. Donne 6 portions.


Source: Patati patata. Recettes de Patates à la Péribonka! Par Jeannine Proulx. En collaboration avec le Comité porteur de Péribonka et la coopérative La Patate du Lac St-Jean. 2008, 176 p.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Marie,

Quelle belle surprise ce matin de recevoir ce beau message!

J'y allais sur ton blogue à quelques reprises mais je voyais que c'était au ralenti.

Les producteurs de pomme de terre de Péribonka seraient fiers d'entendre ce témoignage je leur transmettrai.

Je n'ai pas essayé encore de recettes du livre .Tu m'en donnes le goût.

Nous pensons à vous tous. Nous on partira vendredi le 5 décembre Claude subira sa chirurgie.J'espère que ce sera pour le mieux.

Les fêtes du centenaire se termineront en mai 2009 comme l'an dernier à l'occasion de la Fête de la Famille. Ce jour-là le lancement du livre sur Péribonka par l'écrivain Jérôme Gagnon bouclera la boucle de ce centenaire.

Il y a eu retard dans l'impression de son livre .Présentement ils sélectionnent des photos pour son livre à partir des cartons exposés à l'église,

Salutations à vous et ta famille,

Ta cousine Thérèse

xeraco a dit…

elles ont l'air bien appétissant tes super patates !!! bravo !

c'est vrai que l'on aime retrouver les gouts et les odeurs de son enfance..; bonne journée

xeraco

Vous pouvez laisser vos commentaires....

1 - Cliquer sur le mot "commentaires" à la fin d'un message

2 - Dans la fenêtre qui s'ouvre, écrivez votre mot et signez ou identifiez-vous

3- Cochez "anonyme" dans le menu déroulant si vous ne possédez pas un compte blogger

4 - Cliquez sur "publier"

et ce sera bien apprécié !

Je m'engage à vous répondre dans les plus brefs délais.